samedi 19 avril 2014

García Márquez / Le fond de la lumière


Gabriel García Márquez
Le fond de la lumière

L'apres-midi, sans qu'ils aient eu à les redemander, ils trouvèrent dans leur chambre les équipements de plongée dans leur emballage d'origine. De sorte que le mercredi suivant, tandis que leurs parents voyaient Le Dernier Tango à Paris, ils remplirent l'appartement à hauteur de deux brasses plongèrent comme de doux requins sous les meubles et les lits, et remontèrent du fond de la lumière les objets qui, depuis desannées, étaient perdus dans le noir.

Gabriel García Márquez / La lumière est comme l'eau



Aucun commentaire:

Publier un commentaire