lundi 17 octobre 2016

Après son Nobel, Bob Dylan chante à Vegas comme si de rien n'était

Bob Dylan
Après son Nobel, Bob Dylan chante à Vegas comme si de rien n'était

Par Guillaume Narduzzi, AFP agence
Publié le 14/10/2016 à 18:33


Alors qu'il vient de recevoir la plus haute distinction littéraire, le chanteur américain poursuit ses concerts sans la moindre référence au prix tant convoité dont il vient d'être honoré. Et l'Académie suédoise n'aurait toujours pas réussi à le joindre.

Il vient de devenir le premier chanteur à être nommé prix Nobel de littérature. Et pourtant, quelques heures après ce couronnement, Bob Dylan donne un concert àLas Vegas. Pas de «Bonsoir Vegas!», aucun titre mythique, pas de photographie autorisée. Autant dire que l'ambiance n'est pas vraiment à la fête dans la salle...
Ce Nobel de littérature a pris tout le monde de court. Bob Dylan aussi? Le soir de sa nomination, il enchaîne les morceaux comme si de rien n'était. De High Water (for Charley Patton) à Soon after Midnight, le chanteur, imperturbable, préfère jouer ses derniers albums devant les 3.000 fans réunis dans cette salle du fastueux hôtel Cosmopolitan.
Pas de Mr Tambourine Man, ni de Like a Rolling Stone ou encore de Subterranean Homesick Blues: le lauréat du prestigieux prix a fait l'impasse sur son répertoire classique. La seule chanson connue de son vaste répertoire qu'il jouera seraBlowin' In the Wind (1963). Encore une fois, la «voix d'une génération» n'a pas versé dans la nostalgie en ce soir pourtant si particulier.
Dylan est le premier compositeur de chansons à remporter le Nobel de littérature, éclipsant des grands noms qui semblaient favoris, comme le Britannique Salman Rushdie, le poète syrien Adonis et l'écrivain kenyan Ngugi wa Thiong'o.
Durant toute la soirée, il n'adressera pas un mot à son public. Il faut dire que le poète du rock'n'roll est un homme un peu isolé. Même l'Académie du Nobel, qui a annoncé la distinction en cet historique jeudi 13 octobre, n'avait pas encore réussi à lui parler ce vendredi. Et il fort peu probable que Bob Dylan commente sa nobelisation lors de son concert du où il se produit ce 14 octobre, juste avant les Rolling Stones.
LE FIGARO

FICCIONES

FOTOS DE TRIUNFO ARCINIEGAS


SONGS / CANCIONES
THE FREENHEELIN´S BOB DYLAN, 1963

BLONDE ON BLONDE, 1966

NASHVILLE SKYLINE, 1969
Bob Dylan / Lay, Lady, lay

NEW MORNING, 1970

PAT GARRETT & BILLY THE KID, 1973
Knocking on Haven´s Door

MESTER DE BREVERÍA
KISS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire