mercredi 12 août 2015

Biographies / Adele

Adele

KISS

BIOGRAPHIE DE Adele



Représentante de la génération MySpace et de la vogue anglaise des chanteuses soul, Adele s'impose dès son premier album 19 en 2008 comme une héritière du modèle Amy Winehouse, les frasques en moins. Deux ans plus tard, la chanteuse à la silhouette affinée confirme avec le réussi 21.
Née le 5 mai 1988 à Londres, Adele Laurie Blue Adkins, alias Adele, grandit dans le quartier de Brixton, élevée par sa mère. Pas vraiment intéressée par l'école, elle préfère passer ses journées à chanter, notamment de la soul. C'est en interprétant le titre « Rise » de Gabrielle durant une fête scolaire que la jeune femme décide de son avenir : faire carrière dans la chanson. Elève à la Brit School, qui a vu défiler Amy Winehouse, Katie Melua et Kate Nash, Adele en sort diplômée en 2006.




Du haut de ses 19 ans, la jeune femme fait déjà le spectacle à elle seule, et lorsque se fait sa voix, l'assistance ne peut que confirmer l'affirmation de la chanteuse qui sait pertinemment qu'elle n'a pas sa place au sein d'un groupe : « J'ai essayé de chanter dans des groupes, mais sans succès. Je trouve ça absolument terrible de devoir compter sur d'autres gens pour créer une oeuvre personnelle. Artistiquement, je ne suis pas faite pour les communautés ».



Cette interprète au grain de voix particulier a d'autres atouts : elle a appris à jouer de la guitare et compose. Il ne lui reste plus qu'à se faire connaître auprès d'un large public, ce que la caisse de résonance d'internet peut permettre via MySpace. Après avoir placé quelques-unes de ses compositions sur le site communautaire, Adèle se fait remarquer en octobre 2007 par Jamie T, créateur du label Pacemaker Recordings, qui lui propose de commercialiser son premier single « Hometown Glory ». Dans l'attente des résultats de cette collaboration, elle n'en continue pas moins de chanter dans les pubs londoniens des environs, s'attirant un public de plus en plus fidèle et assurant les premières parties d'artistes confirmés tels Jack Peñate, Devendra Banhart et Keren Ann.



C'est finalement XL Recordings (le label des White Stripes et Radiohead) qui offre à Adele l'opportunité d'enregistrer son premier album. Intitulé d'après son âge, 19 obtient un succès immédiat en Grande-Bretagne et paraît le 4 mars 2008 en France. Comme elle l'évoque dans ses interviews, les thèmes développés sont autant de variations autour d'une récente déception amoureuse qu'elle met un malin plaisir à tourner en dérision, témoignant d'une grande maturité de la part de celle que les journalistes comparent à l'aînée Winehouse. L'album caracole en tête des classements européens, laissant présager d'une carrière qui n'en est qu'à ses débuts.



La jeune Anglaise dont le grain de voix rappelle sa compatriote Amy Winehouse, possède suffisamment d'atouts pour devenir une star. Son album s'est instantanément placé en tête des ventes en Angleterre et elle a gagné le convoité trophée « Critics' Choice » (choix de la critique) à la cérémonie des Brit Awards, équivalent britannique des Victoires de la musique.



Après une longue tournée triomphale qui l'a emmenée d'un coin à l'autre des Etats-Unis, Adele revient avec une silhouette affinée début 2011 pour son second album 21. Un disque produit en Irlande par Rick Rubin et à Londres par Paul Epworth est lancé par le single « Rolling in the Deep », suivi de « Set Fire To The Rain ».

Jamila Wahid




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire