mardi 26 janvier 2016

L’écrivain Michel Tournier est mort

L'écrivain Michel Tournier dans le jardin de sa maison de Choisel, au sud-ouest de Paris,
le 4 avril 2005
 Photo CATHERINE GUGELMANN

L'ÉCRIVAIN MICHEL TOURNIER EST MORT

Par LIBERATION avec AFP (mis à jour à )

L'homme de lettres, prix Goncourt pour «Le roi des aulnes», avait 91 ans.


L’écrivain Michel Tournier, l’un des grands auteurs français de la seconde moitié du XXe siècle, Prix Goncourt pour Le roi des Aulnes en 1970, est décédé lundi à l’âge de 91 ans, chez lui à Choisel, ont indiqué à l’AFP ses proches et la mairie de cette commune des Yvelines.

«Il est décédé à 19 heures ce soir», entouré de ses proches, a précisé son filleul, Laurent Feliculis, que l’écrivain considérait comme son fils adoptif. En 2006, il avait adhéré au PS «par amitié personnelle pour Jack Lang». «On vivait 24 heures sur 24 avec lui, il ne pouvait plus rester tout seul depuis trois mois. Dès qu’il marchait, il avait tendance à tomber, on s’occupait de lui», a déclaré Laurent Feliculis.
L’écrivain habitait depuis plus d’un demi-siècle dans l’ancien presbytère du village. «Dans les derniers temps, il ne voulait plus se battre, c’était la vieillesse», a-t-il encore dit Laurent Feliculis. Son décès a également été confirmé par le maire de cette commune de quelque 550 habitants, Alain Seigneur.

Un voisin, l’avocat Jean Reinhart, a précisé qu’il était passé le voir la veille. «Il était malheureusement très mal en point et on s’attendait à une issue rapide, il ne sortait plus de chez lui», a-t-il dit. «C’était un personnage de Choisel, tout le monde le connaissait», a-t-il ajouté. Michel Tournier avait également écrit Vendredi ou la vie sauvageLes météores, ou encore un récit de son voyage au Canada avec le photographe Edouard Boubat.

LIBERATION




Aucun commentaire:

Publier un commentaire